L’endettement : ce qu’il faut comprendre

Tant redouté par les ménages mais faisant pourtant malheureusement partie du quotidien de nombreux Français, l’endettement peut conduire parfois à de graves problèmes financiers. L’endettement, s’il peut être modéré avec un simple prêt immobilier à rembourser, peut également devenir le cauchemar de certains foyers complètement asphyxiés par les mensualités des divers crédits contractés qu’ils n’arrivent pas à rembourser. Quelle que soit votre situation financière, des solutions existent pour améliorer la gestion de votre budget.

Qu’est-ce-que le taux d’endettement ?

Le taux d’endettement correspond aux revenus mensuels nets qu’un emprunteur peut consacrer au remboursement d’un ou de plusieurs crédits. Il s’agit d’un critère très important qui sera forcément calculé et pris en compte par votre banquier avant de ne vous accorder un crédit, ceci afin qu’il puisse s’assurer de votre capacité à pouvoir rembourser vos mensualités. Bien qu’aucune réglementation juridique ou financière ne fixe un taux maximum à ne pas dépasser, les banques ont pour habitude de fixer le taux d’endettement maximum à 33%. Au delà de ce pourcentage, les emprunteurs se verront donc difficilement accorder un crédit. Dans le cadre d’un reste à vivre assez important, le taux d’endettement peut alors parfois être repoussé jusqu’à 40%, en fonction cependant des banques et de la qualité globale dossier de l’emprunteur.

Le calcul du taux d’endettement

Le taux d’endettement se calcule en évaluant le rapport entre vos charges fixes (mensualités de crédit) et vos revenus. Le but de calculer le taux d’endettement étant de connaître votre reste à vivre une fois vos charges payées et ainsi de s’assurer que vous soyez en mesure de rembourser vos prêts mais aussi de pouvoir faire face à des dépenses imprévues.

Les résultats du calcul de votre taux d’endettement

Vous êtes en situation de surendettement

Si après calcul de votre taux d’endettement vous découvrez que vous dépassez le taux de 33%, plusieurs solutions s’offrent à alors vous, notamment le rachat de crédits. Ce dernier bien qu’en principe accessible à tous, implique toutefois de respecter certaines conditions pour y avoir droit.

  • Vous êtes éligible : si vous présentez un surendettement modéré et que votre situation financière n’est pas trop dégradée, vous pouvez alors prétendre au rachat de crédits afin de réduire vos mensualités. Le principe est simple : un organisme de rachat de crédits se charge de solder tous vos anciens prêts auprès des différents créanciers, puis il vous fait souscrire un nouveau crédit unique à un taux plus intéressant, avec une gestion financière simplifiée et des économies à la clé !
  • Vous n’êtes pas éligible : si vous êtes trop lourdement surendetté, si vous êtes inscrit au fichier des incidents de paiement par carte bancaire ou par chèque (FCC) ou encore si vous figurez sur le fichier national des incidents de remboursement de crédits des particuliers (FICP), vous ne pouvez alors pas prétendre au rachat de crédits. Vous devez donc vous orienter vers la Banque de France afin de saisir la commission de surendettement pour qu’elle statue sur votre dossier.

Vous n’êtes pas en situation de surendettement

Vous avez calculé votre taux d’endettement et vous ne dépassez pas les 33%, vous n’êtes donc pas en situation de surendettement. Vous pouvez tout de même décider de vous tourner vers le rachat de crédits et ainsi réduire vos mensualités, ce qui vous permettra d’envisager de nouvelles possibilités.

En savoir plus sur la situation de surendettement

Les différents objectifs d’une demande de rachat de prêts

Financer de nouveaux projets

Avec une diminution de vos mensualités grâce au rachat de crédits, vous aurez alors la possibilité de financer de nouveaux projets qui étaient peut-être restés en suspens jusque là, faute de moyens financiers. L’investissement immobilier ou locatif peut être judicieux puisqu’il peut s’avérer une source de revenus supplémentaires par la suite. Aussi, la réalisation de travaux d’amélioration de votre habitation principale peut être une option intéressante, par exemple.

Augmenter son reste à vivre

Si vous n’avez pas de projets particuliers que vous souhaitez mettre en route, le rachat de crédits peut alors simplement vous aider à améliorer sensiblement votre situation financière et donc la gestion de votre budget au quotidien. Avec un reste à vivre plus important à la fin du mois, sorties en famille, vacances, shopping… vous allez pouvoir enfin vous faire plaisir sans avoir peur d’être

Améliorer votre situation financière ?

Le rachat de crédits consiste à solder tous vos emprunts en cours et de n’avoir plus qu’un seul et unique crédit à rembourser à la place. Ce crédit à un taux plus intéressant vous permet donc d’obtenir une mensualité réduite. La solution du rachat de crédits peut être une véritable bouée de secours pour les personnes ou les ménages ayant une situation financière difficile et peut également améliorer significativement le niveau de vie des foyers ayant une bonne santé financière ainsi qu’une meilleure gestion budgétaire.